Wonderconférence n°8 « Vous avez le Merveilleux pouvoir de changer votre vie » par Corinne Quercioli, aujourd’hui samedi 25 mai

Wonderconférence n°8 « Vous avez le Merveilleux pouvoir de changer votre vie » par Corinne Quercioli, aujourd’hui samedi 25 mai

Huitième et dernière conférence du cycle de WonderConférences. En 2018/2019, 8 conférences vous sont proposées sur le thème du dé-conditionnement (social, économique, industriel, etc.) mais abordé sous un angle différent par chaque Wonder.

 

 

Pour cette édition, Corinne Quercioli a choisi de vous parler de sa propre expérience.
« Vous avez le Merveilleux pouvoir de changer votre vie »
et comment ce pouvoir vous sort complètement des sentiers qu’on voudrait vous faire emprunter.

En voici le pitch :

 

 

« Vous vous sentez décalé(e) dans ce monde trop dur pour vous.
Vous êtes hypersensible.
Vous ressentez les énergies des autres qui vous heurtent.
Vous avez un sentiment de solitude intense.
Votre entourage vous prend pour un extra-terrestre.
Vous vous sentez coupé(e) de vous-même.
Alors venez vous êtes concerné(e) et mon histoire peut faire écho en vous.
Tout le monde aspire à être heureux et même à donner un sens à sa vie mais peu de monde sait comment y parvenir.
J’ai fais ce chemin, je suis allée à la rencontre de qui je suis profondément. Aujourd’hui je vis en harmonie complète avec moi et j’accompagne chaque jour des personnes à prendre conscience des obstacles qui les séparent de l’amour.
J’ai changé ma vision du monde en faisant de mon hypersensibilité un atout et me suis reconnectée à la pureté originelle de ma petite fille intérieure.
J’ai laissé éclore et fleurir tous mes merveilleux pouvoirs,
transcendé mes blessures, traversé mes émotions pour mieux les laisser s’exprimer.
J’ai identifié mes croyances et mes peurs.
J’ai pris conscience de ma vraie nature, j’ai libéré le merveilleux en moi.
Je vis ma mission d’âme et je vibre ma vie !
Je vous partage mon histoire car tout est possible et à tout âge!
Venez l’écoutez, je ne détiens aucune vérité, simplement un partage d’expérience. »

 

 

Alors venez nombreux et nombreuses écouter Corinne ce samedi 25 mai à la Gazette Café à 18h !

 

 

Sa page facebook : Corinne Quercioli

 

Son site web : Corinne Quiercioli.com

Actualité des adhérentes : Conférence « L’image de la femme au Cinéma » par Marie Zandolie

Actualité des adhérentes : Conférence « L’image de la femme au Cinéma » par Marie Zandolie

Ahhhhhhh …… Les stars hollywoodiennes en cinémascope, leurs décolletés ravageurs, leurs superbes chevelures déroulant de magnifiques boucles sur le blanc d’albâtre de leurs épaules dénudées…. Images glamour et un brin sexistes d’une époque révolue, pendant laquelle l’injonction faite aux actrices (aux femmes?) était « sois belle et tais-toi » !

 

Epoque révolue, vraiment ?

(Cette superbe affiche date de 1991)

 

Les héroïnes de cinéma parlent de leur époque

Or, nous avons tous des « role-models » (des références auxquelles nous nous identifions consciemment ou inconsciemment, et qui nous influencent sans parfois même que nous nous en rendions compte). Cela est particulièrement vrai pour les adolescentes: elle aiment copier les looks, les attitudes et adopter les valeurs de leurs idoles. Ainsi, les héroïnes de cinéma modèlent chaque génération de femmes (et d’hommes) et disent quelque chose de leur époque, qu’elles soient perçues comme des icônes ou des repoussoirs. Par exemple, lorsque j’étais jeune fille, j’étais quelque peu agacée par l’héroïne du film préféré de ma mère: Scarlett O’Hara dans « Autant en emporte le vent ».

 

Et en effet, le personnage incarné par Vivien Leigh est tout d’abord frivole et capricieux, voire égoïste. Elle renvoie de prime abord une image déplaisante. Cependant, face à l’adversité qui s’acharne sur elle, Scarlett va se révéler d’un courage et d’une pugnacité incroyable. Elle va finalement camper une femme indépendante et moderne, défiant tous les diktats de son époque pour vivre selon ses propres choix. Du coup, j’éprouvais une espèce de fascination/répulsion pour cette trop belle femme si apprêtée, qui néanmoins préfigurait la femme libre, tournant le dos aux carcans sociétaux.
Le test de Bechdel

Aujourd’hui, l’on pourrait se dire que le cinéma à fait évoluer l’image et l’importance de ses personnages féminins au gré de l’évolution de la société vers plus d’égalité des genres. Je me suis donc posé cette question  de l’image, ou de la place, des personnages féminins dans le cinéma, et je suis tombée sur  le « test de Bechdel« . Ce test a pour but principal de démontrer l’omniprésence des rôles masculins au cinéma, et le peu de place qu’il reste pour les femmes (pourtant en proportion d’êtres humains sur la planète, on est théoriquement autour du 50/50, pour ne parler que des personnes genrées de manière binaire).Normalement, le test est très facile à réussir, il suffit de remplir trois petites conditions :

  1. Qu’il y ait au moins deux personnages féminins
  2. Que ces deux personnages féminins aient une conversation toutes les deux
  3. Que le sujet de cette conversation ne soit pas un homme

Basique, non ?

 

 

Difficile à croire, mais la proportion de films passant ce test n’est devenue positive que très récemment, autour des années 2000. Et encore en 2018, si on ne prend que les dix films les mieux notés sur le site IMDb, seuls trois d’entre eux passent le test. Alors, pourrait-on se dire que les mentalités n’évoluent pas, ou peu ? Et peut-on dire que si l’image d’une femme séductrice, jeune, au physique avantageux, la plupart du temps blanche, (et occupant un panel étroit de métiers très genrés) revient aussi souvent dans l’inconscient collectif quand on pense « femme », c’est bel et bien parce que c’est l’image prédominante que l’on retrouve dans les films mainstream ?

 

Quelques archétypes récents
Notre Scarlett, ce personnage campé dans le lointain passé de la guerre de sécession américaine, a inspiré la génération des femmes nées dans les années 40/50 : nos mères et nos grand-mères. Lors de cette conférence, préparée en tandem avec ma fille Nolwy, nous vous proposons de nous intéresser à quelques autres archétypes féminins de l’évolution du cinéma américain et français, des années 50 à nos jours. Notre sélection illustrera, de façon forcément subjective, l’évolution de l’image de la femme dans le 7ème Art.
Informations pratiques
La conférence aura lieu à la Gazette Café samedi 27 avril de 18h à 19h15 environ.

 

La Gazette Café se trouve au 6 rue Levat, au cœur du nouveau quartier Saint Roch, face à la gare SNCF, à 500 mètres de la place de la Comédie à Montpellier.

 

Cette conférence ne fait pas partie du cycle « Wonderconférences », mais est proposée par l’association Sunrise. La prochaine Wonderconférence sera animée par Corinne Quercioli le 26 mai.

Nos adhérentes ont du talent : Portrait de Shirley SEYWERT

Nos adhérentes ont du talent : Portrait de Shirley SEYWERT

 Meuf, qui es-tu ? Et tu fais quoi dans la vie ?

Je m’appelle Shirley SEYWERT, 38 ans, je suis développeuse web en freelance depuis 3 ans sur Montpellier. Le nom de mon entre prise c’est Djäka, mot issu de la culture aborigène en Australie qui veut dire « Faire attention à »…

 

 As-tu un motto ou une philosophie ?

Pour être honnête, je n’ai jamais songé en avoir un mais ce qui m’anime c’est la persévérance. J’ai eu pas mal de coups durs dans la vie, et même si parfois j’ai mis du temps à me relever, j’ai toujours réussi ! J’aime assez cette citation :

« La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. »
Confucius

 Quels sont tes SuperPouvoirs ?

Je crois qu’avant tout, ce qui me caractérise le plus c’est que l’on peut compter sur moi, me faire confiance, je tiens toujours mes engagements. Aussi, je donne un peu de mon temps à une association qui s’appelle Haut les coeurs à Montpellier. Enfin, peut être aussi ma capacité à être structurée, carrée, je ne suis pas sûre que ça soit un super pouvoir (rires) mais bon….il en faut !

 Si tu étais un animal tu serais ?

Un lion, peut être, parce que c’est mon signe astrologique, je sais c’est pas original, mais aussi parce qu’il est le symbole de ce que j’aimerais avoir et être : Puissance, force, affirmation de soi, courage, il fait face aux défis de la vie avec assurance…Bref c’est un animal que j’admire !

 

 Dans 5 ans tu te vois où et comment ?

Oula ! compliqué de répondre à cela ! (rires) Je me vois bien dans ma société actuelle avec des associé.e.s et salarié.e.s ou pourquoi pas fusionner ma société avec une autre. Ce qui est sûr c’est qu’il est de plus en plus difficile pour moi de travailler seule donc j’aspire à un virage professionnel cette année.

En tout cas, le plus important pour moi dans 5 ans, c’est d’être heureuse, épanouie professionnellement mais surtout personnellement…la quarantaine aidant (rires) j’espère que j’aurai trouvé une paix intérieure et une grande sérénité…c’est ce qui m’importe le plus en tout cas…

 

 Quelle est la dernière application que tu as téléchargée mais pas encore utilisée ?

Morphin, c’est une appli marrante qui permet d’inscruster son visage sur des gifs animés… y’a des filles dans les wonder qui vont adorer ahahah!!!  – Dédicace à Maelys 😉

 

 Si tu pouvais être quelqu’un d’autre le temps d’une journée, qui aimerais-tu être ?

Un homme pour voir ce que ça fait (rires) ou une grande actrice ou chanteuse pour savoir ce que ça fait d’avoir une vie qui sort de l’ordinaire

 Quels sont les avantages pour toi d’être une adhérente Wondermeufs ?

Un réseau pro mélangé à de l’amitié, mélangé à du boost perso et pro, mélangé à du soutien pro et perso aussi… C’est un savoureux mélange de tout ça que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Toutes les assos de réseaux sont axées sur le côté pro, où l’on se doit de rester toujours impeccable, sérieuse et limite stoïque parce qu’il faut être là pour du business…Chez les Wondermeufs, on peut être soi-même, se lâcher, avec ses forces et ses faiblesses, on est soutenue, boostée professionnellement et personnellement, bref y’en a pour tous les goûts… C’est ce qui fait que cette association est unique !

 

 Et comment t’investis-tu dans l’association ? As-tu une mission ou un projet spécifique au sein de l’asso ?

Je suis adhérente depuis pratiquement le début de l’asso, je fais donc partie des meubles ahahaha. Aussi, je m’occupe des Rencontres Pro et je suis aussi co-responsable des BWM.

Je suis aussi responsable du groupe communication de l’asso. D’ailleurs on met en place cette année (les filles du groupe com et moi même) une forte présence sur les réseaux sociaux, principalement Twitter, Linkedin, Instagram et Facebook, mais aussi sur notre blog. Elles font un travail formidable et je les remercie…. Alors restez à l’écoute de ce que nous faisons et suivez-nous sur les réseaux !!!

 

Sa page facebookDjaka
Sa profil LinkedinShirley SEYWERT
Son site web : https://djaka.fr/
Crédit photo Fanny Combes Photographie

Une Wonder’Artiste à l’honneur cette semaine ! Reine Aneda expose au Bar du Musée à Montpellier

Une Wonder’Artiste à l’honneur cette semaine ! Reine Aneda expose au Bar du Musée à Montpellier

Le Collectif Wonder’Art a le plaisir d’annoncer la première exposition de l’année d’une de ses membres:

Reine Aneda expose au « Bar du Musée »

 

 

Reine Aneda est sensible à l’écologie,  elle travaille entre autres sur des illustrations «zéro déchets» en papier découpé. Le but, montrer qu’on peut créer des oeuvres d’art tout en revalorisant, en recyclant, et en respectant notre planète. Pour cela ses seuls matériaux sont du papier, un cutter ainsi que du carton recyclé et de la colle pour l’encadrement.

 

Le 5 avril à partir de 19h au Bar du musée, Reine inaugure sa nouvelle exposition sur le thème de la mer, en présence de l’association Océan protection à laquelle elle reverse une partie de ces ventes. 

 

Cette exposition est l’occasion de sensibiliser le public à la protection de l’environnement en particulier l’environnement maritime.

Pour l’occasion, ceux sont un peu plus d’une dizaine d’illustrations qui seront exposées.

Chaque illustration est découpée dans du papier noir superposé sur un fond blanc et représente un animal marin. Le contraste fort, et les jeux d’ombres permettent de mettre la lumière sur ces animaux tout en montrant l’aspect mystérieux et caché des fonds marins…

Quelques reproductions de gravures seront également également exposées.

 

 

 

Il sera possible de tenter de remporter des oeuvres
grâce à la Tombol’Art qui se déroulera durant l’exposition !

 

En montrant des oeuvres minimalistes dans l’utilisation des matériaux, Reine nous montre qu’avec peu de matériaux on peut faire des belles choses

 

Et par ces illustrations, elle met en lumière les êtres vivants cachés au fond de l’océan, sur lesquels l’activité humaine à un impact direct.

Le papier découpé permet de montrer avec finesse et poésie la fragilité de ce mystérieux monde sous marin …

 

 

 

 

 

Alors, prêt.e.s à venir plonger avec elle, et avec ses créatures marines, au fond de l’océan?

 

Reine Aneda vous accueille au Bar du Musée pour son exposition du 5 avril au 3 mai

www.reineaneda.com
www.facebook.com/reine.aneda
www.instagram.com/reine.aneda/

 

Avec la présence de l’Association Ocean Protection France
OCEAN PROTECTION est une association environnementale loi 1901 ayant comme objectif principal, la protection de la mer et des océans.
Les pollutions exercées par les activités humaines asphyxient gravement tous les océans avec la faune et la flore qui y vivent. Aujourd’hui l’urgence est là.
Il est temps de changer nos comportements et d’entamer des actions concrètes pour participer à la préservation des Océans, de notre santé et d’une planète préservée pour les générations à venir.
https://oceanprotectionfr.wixsite.com/ocean-protection

Cliquez ci-dessous pour accéder au site de l’exposition:

Bar du Musée